Laisser un commentaire

Pas de selfie pour moi, mais juste un témoignage :
Le blended learning, j’en suis convaincue ! Grâce à ces modalités pédagogiques, je suis une formation diplômante que je n’aurais jamais pu suivre de manière classique. J’ai droit à :
– Des cours synchrones de 1h sous forme de chats tous les lundis et jeudis soirs, lesquels sont mis à disposition pour les visionner quand on veut en cas d’absence (et quand on peut !),
– Des vidéos, des diaporamas… viennent compléter ces cours et sont mis en ligne par les formateurs juste après les cours,
– Des webconférences de 2h un samedi sur deux,
– Des devoirs notés à rendre en ligne très régulièrement, pour lesquels nous sommes incités à utiliser des outils numériques « classiques » (genre Google drive, google form…), et qui comptent à 50% dans la note finale (pas le choix, faut les faire !),
– Des MOOC gratuits.
En bien sûr, vu que c’est du blended, des regroupements physiques une fois par mois, pour faire connaissance et échanger entre apprenants. Et enfin, irremplaçable : la bibliographie suggérée par nos formateurs.
C’est varié, dynamique, et super pratique. Moi qui me suis ennuyée à mourir sur les bancs de la fac, aujourd’hui je ne vois pas comment je vivrais sans formation ! Je cherche déjà la prochaine…

3+

Merci beaucoup pour ce témoignage ! 🙂 Il n’y a rien de tel que de vivre l’expérience d’une FMD pour apprécier plus facilement les points positifs et les points de vigilance. Ton expérience apprenante pourra venir enrichir la partie conception de l’épisode #1.

1+

Je vais étoffer un peu mon selfie !! 🙂
Avec plus de 14 ans de conception et d’animation de formation derrière moi, je ne peux qu’approuver le Blended learning. Je dirai même qu’à minima l’utilisation de certains outils digitaux en présentiel peuvent déjà apporter beaucoup à l’animation et à l’acquisition de compétences.
Une chose est sûre : lorsqu’on est convaincu, c’est plus simple d’échanger avec les OF, les accompagner dans le développement de leurs projets FMD. Et si le SPOC me permet d’être encore plus à l’aise dans l’ingénierie FMD, l’utilisation d’outils digitaux, ça ne sera que mieux !
Là où c’est plus compliqué, c’est lorsque qu’un OF n’a pas envie de développer de dispositifs FMD, que sa direction ne souhaite pas s’en donne pas les moyens. Du coup cela se transforme en « on n’a pas le temps », « ce n’est pas notre priorité, on verra l’année prochaine »…. Et je me retrouve un peu à court d’arguments. Est-ce que le SPOC pourra m’aider pour ce cas ? Ou c’est peine perdue ?! 🙂

4+

Nous espérons que le SPOC permettra de te rendre encore plus à l’aise sur les projets FMD. 🙂
Le SPOC et l’équipe pédagogique pourront effectivement répondre à quelques unes de ces questions mais une autre ressource fondamentale c’est la communauté. Du coup :
Comment faites-vous les autres lorsque des OF répondent négativement à vos propositions de FMD ? Quels arguments mobilisez – vous ?

1+