Une communauté d’apprentissage a-t-elle besoin d’être animée ?

Et si nous avions raconté n’importe quoi depuis le début de cet épisode ? Et si les communautés n’avaient pas besoin d’être animées ? On vous propose de tout casser et de recoller les morceaux ensemble !

Alors, ni pour ? ni contre ? bien au contraire ?

Êtes-vous plutôt d’accord avec Mathieu ? Avec Luca ? Un peu des 2 ? Ni l’un ni l’autre ? Comment vous positionnez-vous face à cette question ?

Choisissez bien !

Laisser un commentaire

Bien sûr, un petit pourcentage d’apprenants peut être autonome et avancer, progresser sans animateur… Pour moi aucune hésitation, l’animateur est indispensable mais dans son véritable rôle de facilitateur, de catalyseur, de guide vers les objectifs fixés tout en sachant rester en retrait, tout en sachant s’ajuster aux progressions de chacun pour mieux l’accompagner…

1+

Alors, voilà mon point de vue :
Comme personne n’apprend à supporter la solitude, il est fondamental de donner le souffle et la vie à une communauté en l’animant, pour lui apprendre à vivre, mais il est important de ne pas l’infantiliser, de savoir lui permettre la spontanéité et l’autonomie pour favoriser l’innovation et le développement de l’espèce Homo Autonomus.
Et luttons contre les cimetières sociaux !

1+

L’argument sur le jeu apéro me parle assez 🙂 Mais quand même, le trait d’esprit sur l’étymologie de « animer » l’emporte ! Je rejoins les arguments de Catherine et le Michel, pour ne pas être répétitive !

0

Animateur sans hésiter. Il pourra néanmoins moduler ses interventions selon la dynamique collective.
Pour espérer laisser place à l’autogestion, le collectif devra avoir un degré élevé de maturité et chacun des membres être suffisamment convaincu de la plus-value du dispositif et de sa propre légitimité à y contribuer. La prière pourrait éventuellement aider…

2+

Assurément un animateur pour chaque communauté mais qui interviendra en fonction de la dynamique des participants.
Même dans le cas d »un groupe très actif, il est nécessaire de créer le groupe, répondre aux questions, accompagner les personnes en retrait …

3+